Skip to content
Skip to main content

About this free course

Become an OU student

Download this course

Share this free course

Advanced French: At the science museum in Paris
Advanced French: At the science museum in Paris

Start this free course now. Just create an account and sign in. Enrol and complete the course for a free statement of participation or digital badge if available.

Activité 27

ÉTAPE A

Lisez le poème de Paul Fort, poète français (1872–1960), et cochez ensuite, parmi les trois thèmes qui suivent, celui qui vous semble le mieux résumer le texte.

La Ronde autour du monde

Si toutes les filles du monde voulaient s’donner la main,
tout autour de la mer, elles pourraient faire une ronde.
Si tous les gars du monde voulaient bien êtr’ marins,
ils f’raient avec leurs barques un joli pont sur l’onde.
Alors on pourrait faire une ronde autour du monde,
si tous les gens du monde voulaient s’ donner la main.

(Paul Fort, La Ronde autour du monde, Ballades françaises, Paris, Flammarion, 1922)

a. 

voyage


b. 

fraternité


c. 

danse


La bonne réponse est b.

ÉTAPE B

Lisez maintenant le poème à haute voix et allez ensuite écouter l’auteur lire son poème sur Internet, Paul Fort : poème [Tip: hold Ctrl and click a link to open it in a new tab. (Hide tip)] .

ÉTAPE C

Sur le même sujet de la fraternité, écrivez trois phrases, en utilisant le même modèle de construction que dans le poème : « si » + imparfait + conditionnel.

To use this interactive functionality a free OU account is required. Sign in or register.
Interactive feature not available in single page view (see it in standard view).

Réponse

Voici nos suggestions :

  • Si les gens de mon quartier voulaient bien sortir de chez eux de temps en temps, ils auraient davantage l’occasion de se rencontrer et de se connaître.
  • S’ils organisaient des fêtes sur la place, ça mettrait de l’ambiance et les isolés découvriraient leurs voisins.
  • Si les gens venus de partout partageaient leur expérience, tout le monde apprendrait les langues, et les savoirs deviendraient une richesse.