Advanced French: At the science museum in Paris
Advanced French: At the science museum in Paris

Start this free course now. Just create an account and sign in. Enrol and complete the course for a free statement of participation or digital badge if available.

Free course

Advanced French: At the science museum in Paris

Activité 5

ÉTAPE A

Regardez le début (00.00–01.45) du clip vidéo « La Cité des sciences » sans le son, en vous concentrant sur les images. Lisez ensuite les affirmations ci-dessous et dites, en vous basant sur ce que vous avez visionné, si elles sont vraies ou fausses.

Download this video clip.Video player: La Cité des sciences
Skip transcript: La Cité des sciences

Transcript: La Cité des sciences

Commentaire
Située dans un quartier populaire du nord de Paris, la Cité des sciences et de l’industrie est l’un des grands projets de l’État français. Son but : que chacun ait accès au monde scientifique et technique, dans un pays où le public n’associe pas toujours culture scientifique et culture générale.
L’objectif, c’est qu’un vaste public visite ses expositions, participe à ses activités multimédias, utilise sa grande bibliothèque scientifique et puisse comprendre le rapport qui existe entre la science et le monde qui nous entoure.
Plus de cinq millions de visiteurs viennent chaque année à la Cité pour approfondir leurs connaissances ou tout simplement y passer un moment de loisir.
Félix, robot d’accueil
Bonjour, bienvenue à la Cité des sciences et de l’industrie.
Commentaire
Le projet de la Cité est de mettre les sciences à la portée de tous. Mais est-ce demander l’impossible ?
Réal Jantzen
À l’époque de la création de la Cité des sciences, il y avait une rupture entre la culture humaniste traditionnelle en France, et la culture scientifique. Le projet de la Cité voulait essayer de marier ces deux cultures pour essayer de mettre la science en culture. Le deuxième grand point me semble être le fait que la France à cette époque, et, et toujours maintenant, est un grand pays industriel et scientifique. Les Français l’ignoraient, et il fallait un grand outil culturel pour leur permettre de, euh, considérer la science et la technique françaises à leur juste niveau. Et puis je crois, troisième point, la science et la technique ont envahi considérablement notre univers culturel, notre univers quotidien. Euh, lorsqu’on va parler d’énergie, on va parler d’environnement, lorsqu’on va parler, euh, d’information, on va parler de démocratie. Il y a aussi un deuxième objectif : c’est le fait que la Cité est un outil d’éducation informel, et sans se chercher à se substituer, euh, aux organismes traditionnels d’éducation, comme l’Éducation nationale, nous faisons en sorte que nous proposons une pédagogie différente, différenciée, euh, qui fait que petit à petit, le système éducatif puisse changer, notamment en introduisant des méthodes d’expérimentation.
Commentaire
Au cœur de la Cité des sciences se trouve la Cité des enfants. Les adultes n’y ont accès que s’ils sont accompagnés. Cette idée s’appuie sur des recherches en psychopédagogie de l’enfant.
La Cité est un espace privilégié où parents et enfants communiquent par le biais du jeu et de l’observation.
Réal Jantzen
L’approche que nous avons choisie à la Cité des enfants est une approche concrète. C’est-à-dire que nous avons délibérément favorisé l’expérimentation, la manipulation par le jeu. On sait que l’enfant à cet âge-là a besoin de toucher, de manipuler. Euh, il a besoin d’un contact sensible, direct, avec les objets. Et de ce fait, tout est fait à la Cité des enfants pour accéder directement à tous les objets. C’est une pratique expérimentale qui fait que par le jeu, par la manipulation, on se pose des questions, et bien évidemment, on progresse dans la découverte des sciences et des techniques. C’est çà l’approche fondamentale de la Cité des enfants.
Il y a un élément que j’aime beaucoup par exemple, c’est celui qui permet de voir, euh, son squelette. Vous savez, on pédale sur un vélo, et, euh, son image s’inscrit dans un miroir et on voit son squelette, euh, euh, incrusté dans son propre corps. C’est un moment fort pour les enfants, beaucoup plus fort que pour le spectateur, parce que c’est sa propre image.
C’est un élément qui a demandé énormément de recherche et de préparation. Et puis nous avons fait d’ailleurs aussi des recherches après pour savoir comment, euh, cela modifiait, euh, l’image que les enfants avaient de leur squelette. Et on s’est aperçus par exemple, que pour ceux qui l’utilisaient, euh, dans des activités scolaires, qui faisaient une enquête, qui ensuite, euh, répondaient par écrit à un questionnaire, on s’est aperçus que, euh, les différents membres, euh, avaient, lorsqu’ils les dessinaient, avaient une proportion proche du réel, alors qu’avant, euh, pour eux, le squelette, c’était ni plus ni moins qu’un sac d’os à l’intérieur du corps.
J’aime bien aussi, euh, la découverte de la fourmilière. La fourmilière est un, euh, grand domaine, euh, social où on voit, euh, toute l’organisation. Là, on force l’observation des enfants, des adultes aussi qui viennent là, et qui s’amusent beaucoup. Et donc de ce fait-là, on voit quelque chose de naturel, de vivant. On voit un écosystème vivre.
End transcript: La Cité des sciences
La Cité des sciences
Interactive feature not available in single page view (see it in standard view).

1. La Cité des sciences et de l’industrie est située dans la ville.

a. 

Vrai


b. 

Faux


La bonne réponse est a.

2. La séquence vidéo nous montre un quartier composé surtout de maisons particulières. Il s’agit d’un quartier riche.

a. 

Vrai


b. 

Faux


La bonne réponse est b.

3. Une chose frappe lorsqu’on regarde la vidéo, c’est une sphère en béton : la Géode, grande salle de cinéma futuriste.

a. 

Vrai


b. 

Faux


La bonne réponse est b.

4. L’entrée de la Cité donne sur d’étroits couloirs et, à l’intérieur, on a l’impression d’entrer dans une sorte de bâtiment ancien.

a. 

Vrai


b. 

Faux


La bonne réponse est b.

5. Sur l’un des murs figure le nom d’une exposition, en lettres énormes. Cette exposition s’intitule « L’homme et la santé ».

a. 

Vrai


b. 

Faux


La bonne réponse est a.

6. Les escaliers roulants situés dans le hall d’entrée permettent aux visiteurs d’accéder aux étages supérieurs.

a. 

Vrai


b. 

Faux


La bonne réponse est a.

Discussion

  • 2. La séquence vidéo nous montre un quartier composé surtout de tours/HLM. Il s’agit d’un quartier populaire.
  • 3. Une chose frappe lorsqu’on regarde la vidéo, c’est une sphère en métal : la Géode, grande salle de cinéma futuriste.
  • 4. L’entrée de la Cité donne sur de vastes couloirs et, à l’intérieur, on a l’impression d’entrer dans une sorte de bâtiment (ultra) moderne.
Figure 6 La Géode, le cinéma de la Cité

ÉTAPE B

Visionnez maintenant le clip « La Cité des enfants » sans le son. Lisez les affirmations qui suivent et cochez celles qui correspondent à ce que vous avez vu.

Download this video clip.Video player: La Cité des enfants
Skip transcript: La Cité des enfants

Transcript: La Cité des enfants

Commentaire
Au cœur de la Cité des sciences se trouve la Cité des enfants. Les adultes n’y ont accès que s’ils sont accompagnés. Cette idée s’appuie sur des recherches en psychopédagogie de l’enfant.
La Cité est un espace privilégié où parents et enfants communiquent par le biais du jeu et de l’observation.
Réal Jantzen
L’approche que nous avons choisie à la Cité des enfants est une approche concrète. C’est-à-dire que nous avons délibérément favorisé l’expérimentation, la manipulation par le jeu. On sait que l’enfant à cet âge-là a besoin de toucher, de manipuler. Euh, il a besoin d’un contact sensible, direct, avec les objets. Et de ce fait, tout est fait à la Cité des enfants pour accéder directement à tous les objets. C’est une pratique expérimentale qui fait que par le jeu, par la manipulation, on se pose des questions, et bien évidemment, on progresse dans la découverte des sciences et des techniques. C’est çà l’approche fondamentale de la Cité des enfants.
Il y a un élément que j’aime beaucoup par exemple, c’est celui qui permet de voir, euh, son squelette. Vous savez, on pédale sur un vélo, et, euh, son image s’inscrit dans un miroir et on voit son squelette, euh, euh, incrusté dans son propre corps. C’est un moment fort pour les enfants, beaucoup plus fort que pour le spectateur, parce que c’est sa propre image.
C’est un élément qui a demandé énormément de recherche et de préparation. Et puis nous avons fait d’ailleurs aussi des recherches après pour savoir comment, euh, cela modifiait, euh, l’image que les enfants avaient de leur squelette. Et on s’est aperçus par exemple, que pour ceux qui l’utilisaient, euh, dans des activités scolaires, qui faisaient une enquête, qui ensuite, euh, répondaient par écrit à un questionnaire, on s’est aperçus que, euh, les différents membres, euh, avaient, lorsqu’ils les dessinaient, avaient une proportion proche du réel, alors qu’avant, euh, pour eux, le squelette, c’était ni plus ni moins qu’un sac d’os à l’intérieur du corps.
J’aime bien aussi, euh, la découverte de la fourmilière. La fourmilière est un, euh, grand domaine, euh, social où on voit, euh, toute l’organisation. Là, on force l’observation des enfants, des adultes aussi qui viennent là, et qui s’amusent beaucoup. Et donc de ce fait-là, on voit quelque chose de naturel, de vivant. On voit un écosystème vivre.
Commentaire
Certains affirment que filles et garçons ne s’intéressent pas de la même manière aux sujets scientifiques. Comment la Cité aborde-t-elle cette question ?
Réal Jantzen
Ah, les filles et les garçons, euh, d’abord à cet âge-là, je crois, ont fondamentalement, euh, le même comportement. Si, euh, ils n’ont pas le même comportement, c’est probablement induit, euh, par des différences culturelles, euh, que les adultes, euh, imposent. Euh, j’ai veillé personnellement à ce que, dans la Cité des enfants, euh, les filles soient traitées de la même manière que, euh, les garçons.
End transcript: La Cité des enfants
La Cité des enfants
Interactive feature not available in single page view (see it in standard view).

a. 

Le panneau indiquant la Cité des enfants montre des photographies d’enfants.


b. 

Dans la Cité des enfants, les enfants participent tout seuls à diverses activités, mais ils n’ont pas le droit de toucher les machines.


c. 

Il y a un endroit fermé, une sorte de serre qui contient des orchidées. On peut voir aussi des papillons et des fourmis.


d. 

Un enfant regarde fonctionner ses poumons dans un miroir spécial, un autre garçon essaie d’attraper un papillon et des adultes actionnent des pompes. Il n’y a pas d’enfants de moins de deux ans.


La bonne réponse est c.

 

« Le système général des sciences et des arts est une espèce de labyrinthe, de chemin tortueux, où l’esprit s’engage sans trop connaître la route qu’il doit tenir. »

(Jean le Rond d’Alembert, 1717–1783)

L310_1

Take your learning further371

Making the decision to study can be a big step, which is why you'll want a trusted University. The Open University has 50 years’ experience delivering flexible learning and 170,000 students are studying with us right now. Take a look at all Open University courses372.

If you are new to university level study, we offer two introductory routes to our qualifications. Find out Where to take your learning next?373 You could either choose to start with an Access courses374or an open box module, which allows you to count your previous learning towards an Open University qualification.

Not ready for University study then browse over 1000 free courses on OpenLearn375 and sign up to our newsletter376 to hear about new free courses as they are released.

Every year, thousands of students decide to study with The Open University. With over 120 qualifications, we’ve got the right course for you.

Request an Open University prospectus371