Faisons le point

Vous venez de voir des extraits de cours et de faire des activités sur les caractéristiques de ces cours.

Pour résumer, il existe trois types de cours à l’université en France : les cours magistraux (CM), les travaux dirigés (TD) et les travaux pratiques (TP). Chaque type de cours a des fonctions spécifiques, on n’y travaille pas de la même façon, on n’y apprend pas les mêmes choses. En fonction des disciplines, de l’année d’étude, on peut avoir plus ou moins de CM, de TD ou de TP, voire même pas du tout certains types de cours. Reprenons ce que vous avez vu :

Le cours magistral (CM)

cours magistral

Le cours magistral, CM, se passe dans une très grande salle, parfois même dans un amphithéâtre (en Droit ou en médecine, il y a parfois 300 étudiants dans le même amphi !). L’enseignant y transmet des contenus théoriques ; il est le seul à parler, parfois dans un micro. Ce type de cours dure une heure trente ou deux heures. L’enseignant utilise quelquefois un diaporama, et peut s’appuyer sur un document écrit (le poly) ; ces supports écrits aident les étudiants à suivre le discours du professeur, et surtout à prendre des notes. Car l’une des caractéristiques, et l’une des difficultés des CM, c’est qu’il faut noter les informations les plus importantes transmises par l’enseignant, et c’est difficile !

Travaux dirigés (TD)

Travaux dirigés

Les travaux dirigés (TD), se passent dans une salle de cours, en groupe de taille réduite, 40 étudiants au maximum. Dans ces cours, on réalise des mises en application des connaissances théoriques vues en CM. L’enseignant peut aussi y transmettre des notions nouvelles. Les étudiants effectuent, seuls en ou groupes, des exercices, et le professeur accompagne, vérifie et corrige les productions. Dans ces cours, il y a généralement beaucoup d’échanges entre l’enseignant et les étudiants. C’est le moment de poser des questions si vous n’avez pas compris une notion !

Travaux pratiques (TP)

travaux pratiques

Les travaux pratiques (TP) se déroulent dans des salles équipées en matériel spécifique car on y réalise des expériences, qui permettent de vérifier et compléter les connaissances théoriques acquises dans les autres cours. On fait beaucoup de TP en sciences, mais aussi en école d’ingénieur, en architecture, en linguistique et dans beaucoup de domaines. Les étudiants font souvent leurs expérimentations en petits groupes, et l’enseignant passe dans les différents groupes pour vérifier que tout se passe bien.

Modifié le: lundi 25 octobre 2021, 09:47