Upper intermediate French: discovering French cinema
Upper intermediate French: discovering French cinema

Start this free course now. Just create an account and sign in. Enrol and complete the course for a free statement of participation or digital badge if available.

Free course

Upper intermediate French: discovering French cinema

2.2 « Art et Essai »: le pouvoir du cinéma

Dans cette partie, nous continuons d'étudier la vidéo de la section précédente, afin de mieux comprendre la place qu’occupe le cinéma engagé à Marseille. Nous continuerons aussi d’explorer le vocabulaire et les structures linguistiques utilisées dans l’interview.

Activité 5

Regardez à nouveau la vidéo, avec la transcription si nécessaire, et répondez aux questions suivantes .

Watch the video again, using the transcript as necessary, and answer the following questions.

Download this video clip.Video player: Video 1 (repeated)
Skip transcript: Video 1 (repeated)

Transcript: Video 1 (repeated)

Nous sommes dans un quartier populaire de Marseille qui est la Belle-de-Mai. Et le cinéma le Gyptis dans lequel nous nous trouvons a été créé en 1913. Au cours de sa vie, il est devenu ensuite un théâtre et puis redevenu un cinéma et il vient d’avoir l’an dernier la labélisation « Art et Essai ». Alors la labélisation « Art et Essai » permet au cinéma de bénéficier d’accompagnements institutionnels, dont l’accompagnement financier, pour supporter la diffusion de films qui ne sont pas des films grand public.
La différence entre un cinéma d’Art et Essai et les grands complexes cinématographiques tient sur un point essentiel qui est l’argent. Dans les cinémas d’Art et d’Essai le prix des places se situe entre 2€50 et 6€. Dans les cinémas, dans les complexes industriels la place est entre 10 et 15€. Dans les cinémas d’Art et d’Essai il y a aussi la diffusion de films qui ne sont pas des films grand public, qui n’ont pas eu des budgets de production démesurés, mais ce sont souvent des films qui touchent au sensible, qui portent un message. Ce peut être un message social, un message écologique, un message de la cité, suivant l’envie et l’inspiration du réalisateur.
Le cinéma engagé a une place importante en France et plus particulièrement à Marseille avec René Allio qui participait à la création du Centre méditerranéen du cinéma il y a une cinquantaine d’années. Et puis Paul Carpita qui au lendemain de la guerre a tourné un film dont le titre est “Sur les quais” qui racontait l’histoire des grévistes dockers de Marseille. Et puis celui qui aujourd’hui est très connu, qui est Robert Guédiguian, qui a lui aussi montré la vie des gens, la vie, la vraie vie et non pas la vie inventée. Le Printemps du film engagé prend ses racines dans l’université populaire d’Aubagne. En fait c’est en rentrant d’une conférence qui était donnée par un intervenant qui nous parlait d’histoire. Et il me dit, je le raccompagnais chez lui, il me dit: « qu’est-ce que tu dirais si on créait un Printemps? Un festival du film à Marseille, mais un festival du film un peu politique, où on dit les choses ». J’étais en train de conduire et je lui ai dit : « banco ! » mais je savais pas à quoi je m’attendais. Et ce Printemps du film engagé a vu sa première édition en 2016. Et là aussi on y traite, ben, des sujets de société et d’actualité. On a traité d’une anecdote qui s’était passée dans l’Hérault où une cellule avait envoyé des menaces de mort à des politiques et le GIGN s’était mobilisé. Et ce film c’est « la cigale, les poulets et le corbeau ». On y a traité également de la situation du Front national, où il prend ses racines et qu’est-ce qu’il est aujourd’hui. On a traité également d’environnement avec le film qui a été tourné par Fokus 21 qui est la génération climat. On a traité également de la situation des femmes avec un film qui est « Maso et Miso », elles sont dans un bateau, donc c’est comment l’un et l’autre se comporte. Donc dans ce printemps du film engagé on traite bien évidemment des sujets éminemment politiques. La particularité, c’est que notre envie, et en tout cas notre objectif c’est d’ouvrir la parole pas seulement à des universitaires, des sachant mais surtout aux gens de la rue qui ont une parole, qui est aussi au moins importante que celle qui sont dans les mouvements engagés.
End transcript: Video 1 (repeated)
Video 1 (repeated)
Interactive feature not available in single page view (see it in standard view).

Le cinéma Art et essai bénéficie d’un accompagnement financier de la part de l’État. Citez deux conséquences positives pour Jean-Pierre Brundu.

To use this interactive functionality a free OU account is required. Sign in or register.
Interactive feature not available in single page view (see it in standard view).

Answer

L’accompagnement financier permet de…:

  1. maintenir un prix des places moins élevé (Dans les cinémas d’Art et d’Essai le prix des places se situe entre 2€50 et 6€. (au lieu de 10 et 15€ dans les cinémas multiplexes)
  2. diffuser des films à petits budget (qui ne sont pas des films grand public, qui n’ont pas eu des budgets de production démesurés).

Les films Art et Essai sont souvent des films qui touchent au sensible, qui portent un message. Quel type de message Jean-Pierre Brundu cite-il en particulier, et comment nomme-t-on ce genre de films ?

To use this interactive functionality a free OU account is required. Sign in or register.
Interactive feature not available in single page view (see it in standard view).

Answer

Les messages politiques (Ce peut être un message social, un message écologique, un message de la cité, suivant l’envie et l’inspiration du réalisateur.)

Les films engagés (= engagés dans une cause politique ou sociale)

En vous basant sur les explications de Jean-Pierre Brundu, comment expliquez-vous la création d’un festival du film engagé à Marseille ? Pensez à mentionner le contexte général, mais aussi la cause immédiate.

To use this interactive functionality a free OU account is required. Sign in or register.
Interactive feature not available in single page view (see it in standard view).

Answer

Le contexte général montre que la tradition du film engagé est très importante à Marseille (création du Centre méditerranéen de création cinématographique il y a une cinquantaine d’années, présence de nombreux réalisateurs engagés comme René Allio, Paul Carpita, Robert Guediguian, qui filment « la vraie vie » (les dockers, etc.)

La cause immédiate est un pari, résultat d’une conversation entre Jean-Pierre Brundu et un conférencier (un intervenant) de l’Université populaire d’Aubagne qui lui a proposé l’idée.

Mis à part la saison du renouveau, qu’évoque pour vous le mot « Printemps », dans un contexte plus politique ? Pensez à l’objectif affirmé de ce festival ?

To use this interactive functionality a free OU account is required. Sign in or register.
Interactive feature not available in single page view (see it in standard view).

Answer

Tout comme au printemps, la nature se renouvèle par sa base (les graines, les racines, les nouvelles pousses, etc…), en politique, le mot printemps peut aussi faire référence à un besoin de renouveau, de changement, plus ou moins radical, souvent exprimé par « la base » (les gens du peuple, les jeunes, les gens de la rue, etc.) L’objectif du festival « Printemps du film engagé » est d’ouvrir la parole aux gens de la rue (pas seulement à des universitaires, des « sachants ») et son nom rappelle celui des mouvements politiques issues du peuple.

Discussion

Le mot « printemps » a été utilisé dans un contexte politique pour qualifier différents mouvements de contestations populaires, allant parfois jusqu’à la révolution. Par exemple, il y a eu le « Printemps des peuples » (Spring of Nations or Springtime of the Peoples) qui correspond aux révolutions de 1848 qui se sont propagées à travers l’Europe. Au XXème siècle, on peut citer le Printemps de Prague (Prague Spring) de 1968, ou plus récemment, le Printemps Arabe (Arab Spring) de 2010-2012. Tous ces « printemps » font référence à des contestations populaires contre les différents pouvoirs en place. Le nom du festival « Printemps du film engagé » fait ainsi écho à ces mouvements issus des peuples, car son objectif est d’ouvrir la parole au peuple, aux gens de la rue, et pas seulement à des universitaires, des « sachants », (c’est-à-dire des personnes qui savent, des personnes qui détiennent le savoir officiel). Pour Brundu, la parole des gens de la rue est au moins aussi importante que celle des gens qui détiennent le savoir, et donc le pouvoir.

The word ‘spring’ has been used in a political context to describe popular protest movements, upheavals, uprising, or sometimes even revolutions. For example, the Spring of Nations or Springtime of the Peoples, which corresponds to the revolutions of 1848 that spread across Europe. In the 20th century, the Prague Spring of 1968, or even more recently, the Arab Spring of 2010-2012, also referred to popular protest movements against the ruling government.

The name of the festival “Printemps du film engagé” thus echoes le name of these movements from the people, because its objective is to give a voice to the common people, to the people of the street, and not just to academics, "knowers", (i.e. people who know, people who hold official knowledge). For Brundu, the word of the people on the street is at least as important as that of the people who hold the official knowledge, and therefore the power.

Activité 6

Trouvez les équivalents des mots suivants.

Find the equivalents of the following words.

Using the following two lists, match each numbered item with the correct letter.

  1. art-house film

  2. production costs

  3. politically committed cinema / film-making

  4. academics

  • a.coût de production

  • b.cinéma engagé

  • c.les universitaires

  • d.film d’art et d’essai

The correct answers are:
  • 1 = d
  • 2 = a
  • 3 = b
  • 4 = c

Complétez chaque phrase ci-dessous avec l’un des mots suivants.

Complete the sentences below using the following words. (You can type into the gap or copy and paste from the list of words.)

places • diffusion • cinématographiques • labélisation • histoire • édition • grand public • budgets

Active content not displayed. This content requires JavaScript to be enabled.
Interactive feature not available in single page view (see it in standard view).

Activité 7

Réécoutez la première partie de l’interview et écrivez quelques exemples de différences entre les films « grand public » et les films « d’art et d’essai ». Utilisez des structures comparatives comme « plus », « moins », « aussi » ou « plutôt » que vous avez étudiées dans les sections précédentes.

Listen to the first part of the interview and note the differences between mainstream films and those described as art et essai films. Use comparative structures like plus, moins, aussi or plutôt that you studied in previous sections.

Download this video clip.Video player: Video 2
Skip transcript: Video 2

Transcript: Video 2

Alors la labélisation « Art et Essai » permet au cinéma de bénéficier d’accompagnement institutionnel dans l’accompagnement financier, pour supporter la diffusion de films qui ne sont pas des films grand public.
La différence entre un cinéma d’Art et d’Essai et les grands complexes cinématographiques tient sur un point essentiel qui est l’argent. Dans les cinémas d’Art et d’Essai le prix des places se situe entre 2.50€ et 6€. Dans les cinémas, dans les complexes industriels la place est entre 10 et 15€. Dans les cinémas d’Art et d’Essai il y a aussi la diffusion de films qui ne sont pas des films grand public, qui n’ont pas eu des budgets de production démesurés, mais ce sont souvent des films qui touchent au sensible, qui portent un message. Ce peut être un message social, un message écologique, un message de la cité suivant l’envie et l’inspiration du réalisateur.
End transcript: Video 2
Video 2
Interactive feature not available in single page view (see it in standard view).
To use this interactive functionality a free OU account is required. Sign in or register.
Interactive feature not available in single page view (see it in standard view).

Discussion

Voici une réponse possible:

Les films classés « Art et Essai » bénéficient plus souvent d’un accompagnement institutionnel et d’un accompagnement financier pour promouvoir leur diffusion.

Le prix des places pour un film « Art et Essai » est moins élevé que celui pour un film visionné dans un grand cinéma multiplexe.

Les films classés « Art et Essai » sont plutôt des films qui touchent au sensible, qui portent un message. Ce peut être un message social, un message écologique, un message de la cité suivant l’envie et l’inspiration du réalisateur.

L222_1

Take your learning further

Making the decision to study can be a big step, which is why you'll want a trusted University. The Open University has 50 years’ experience delivering flexible learning and 170,000 students are studying with us right now. Take a look at all Open University courses.

If you are new to University-level study, we offer two introductory routes to our qualifications. You could either choose to start with an Access module, or a module which allows you to count your previous learning towards an Open University qualification. Read our guide on Where to take your learning next for more information.

Not ready for formal University study? Then browse over 1000 free courses on OpenLearn and sign up to our newsletter to hear about new free courses as they are released.

Every year, thousands of students decide to study with The Open University. With over 120 qualifications, we’ve got the right course for you.

Request an Open University prospectus371