Ressource clé : Être chercheur dans sa classe

Les bons enseignants aiment obtenir le plus d’informations possibles à propos de leurs classes et des méthodes d’enseignement les plus efficaces. Il s’agit souvent d’un processus très informel. Par exemple, il est très courant de parler avec d’autres enseignants de la meilleure manière d’enseigner un sujet donné. Ces mêmes discussions peuvent s’étendre à d’autres sujets. Pourquoi la présence des garçons à l’école est-elle beaucoup moins bonne que celle des filles ? Comment peut-on encourager les parents ou tuteurs à venir parler avec nous des progrès de leurs enfants ?

Ceci peut devenir un processus bien plus approfondi si vous adoptez les types de stratégies et de méthodes utilisées par les chercheurs. Vous pouvez utiliser ce que l’on appelle souvent une « recherche-action » pour vous aider à améliorer votre enseignement et votre école en général. Le mot « action » signifie que vous souhaitez obtenir des informations qui vous permettront « d’agir » assez rapidement.

De nombreux ouvrages et publications décrivent aujourd’hui la méthode de la « recherche-action ». Nous présentons ici une méthode très simple, en quatre phases seulement.

Phase 1 – Définir la question de recherche

Prenez le problème ou la question que vous souhaitez examiner et formulez-le comme une question de recherche. Par exemple, vous vous inquiétez peut-être de constater que certaines filles de votre classe semblent avoir des problèmes pour faire leur travail scolaire à la maison. Cette inquiétude devient une question :

« Pourquoi certaines filles ont-elles des problèmes à faire leur travail scolaire, surtout leurs devoirs, chez elles ? »

Phase 2 – Décider des méthodes à employer pour trouver une réponse à la question de recherche

Vous devez alors réfléchir aux méthodes que vous allez utiliser pour explorer ce problème. Par exemple, vous pourriez donner aux filles un petit questionnaire leur posant des questions sur « faire les devoirs scolaires à la maison » et sur les raisons pour lesquelles elles ont des difficultés. Ceci suppose que les élèves ont des aptitudes d’écriture assez bonnes. Vous pourriez organiser des entretiens individuels avec les filles. Dans certains cas, vous pourriez vous rendre chez elles et interroger leurs parents ou tuteurs.

Phase 3 – Réaliser la recherche et enregistrer les conclusions

Trouvez le temps de réaliser les interviews, observations ou enquêtes. Il s’agit de votre recherche. Quand vous avez réalisé la recherche, il est recommandé de noter les conclusions par écrit. Parfois les enseignants le font dans le cadre d’une formation (en vue d’une titularisation, par exemple) et doivent écrire leurs conclusions de manière formelle. Même si vous le faites seulement pour vous, il est toujours utile de noter vos conclusions par écrit.

Phase 4 – Introduire des changements

Interprétez vos conclusions et réfléchissez. Maintenant que vous avez les données, vous devez réfléchir à leur signification et à leurs conséquences. Par exemple, si les entretiens avec les filles ont révélé que certaines d’entre elles doivent prendre la responsabilité de s’occuper des enfants en bas âge à la maison et qu’elles ont du mal à faire leurs devoirs, vous devez réfléchir à la manière d’agir. Parlerez-vous aux parents ou tuteurs pour souligner l’importance des devoirs de maison pour les filles ? Ou bien créerez-vous des opportunités, par exemple pendant la pause de midi, pour que les filles puissent faire leurs devoirs à l’école ?

Le processus de recherche se poursuit pendant que vous évaluez l’impact des changements que vous apportez.

La recherche-action peut être intégrée aux stratégies générales d’amélioration de l’enseignement et d’amélioration des écoles. Elle peut être menée individuellement mais elle est tout aussi efficace lorsque des groupes d’enseignants collaborent pour tenter de résoudre des problèmes spécifiques.

Téléchargements

Vous pouvez télécharger ces fichiers pour les utiliser hors-ligne ou sur une autre machine.

Le contenu ci-dessous est fourni pour une utilisation hors ligne à votre convenance et ne fait pas l’objet d’un suivi. Si vous souhaitez sauvegarder vos progrès, veuillez utiliser la version en ligne.