Ressource clé : Utiliser les jeux de rôles, l'expression orale et l'art dramatique dans la classe

Introduction

Les élèves comme les adultes apprennent mieux lorsqu’ils participent activement à l’expérience d’apprentissage. Les jeux de rôles, les dialogues et l’art dramatique sont des manières très actives d’explorer ce que vos élèves savent déjà. En entrant en interaction avec d’autres et en partageant leurs idées, vos élèves peuvent développer une compréhension élargie et/ou approfondie du sujet.

Les trois stratégies présentées ici permettent aux élèves de développer leurs aptitudes de réflexion, de travailler dans des contextes qui leur permettent de parler de questions plus sensibles et d’utiliser leur créativité et leur imagination pour développer leurs connaissances et résoudre des problèmes. Vous devrez soigneusement planifier vos leçons et réfléchir à la manière de présenter les techniques aux élèves. Vous devrez vous poser la question de savoir si vous allez travailler avec toute la classe ensemble ou en petits groupes. Ceci peut dépendre de la taille de votre classe et de l’âge des élèves.

Les trois méthodes ci-dessous ont des avantages qui vous permettent de les utiliser dans différentes disciplines du programme.

Comment pouvez-vous donc utiliser ces stratégies dans votre classe ? À quoi devez-vous réfléchir si vous souhaitez les utiliser ? Quels avantages présentent-elles ?

L’expression orale

Un aspect important de votre rôle pour aider vos élèves à apprendre est de les aider à réfléchir à ce qu’ils savent et à ce qu’ils ne savent pas ou ne peuvent pas faire. Si vous ne les encouragez pas à parler de leurs idées et à écouter les points de vue des autres, ils ne pourront pas développer leur compréhension au maximum. Les exercices simples de lecture et de réponse aux questions ne développent pas leur réflexion et leurs idées autant que les activités au cours desquelles ils doivent appliquer leurs idées à des situations pertinentes. Par exemple, les élèves comprendront bien mieux l’idée de la gravité et comment les objets tombent au sol s’ils doivent planifier et observer des manières de ralentir la chute des objets. Lorsqu’ils discutent de ce qu’ils vont faire, ils doivent réfléchir à ce qu’ils savent déjà, aux raisons pour lesquelles les objets tombent, et comment ils tombent, et à ce qu’ils pourraient faire pour les ralentir.

Les discussions en groupes de quatre ou cinq donneront à tous les élèves la possibilité de parler et d’écouter les idées des autres mais il peut être tout aussi utile de demander parfois aux élèves de discuter en binômes pendant quelques minutes pour identifier une idée principale à partager avec le reste de la classe. Les élèves timides qui, normalement, ne participent pas aux discussions avec toute la classe, auront peut-être plus d’assurance quand il s’agit de parler au sein d’un petit groupe. Cela vous aiderait à mieux comprendre ce qu’ils savent et comment ils réfléchissent.

En tant qu’enseignant, vous devez connaître les centres d’intérêts et les connaissances de vos élèves, et savoir comment ils apprennent pour pouvoir mieux adapter votre enseignement à leurs besoins.

Donnez aux élèves de nombreuses opportunités de parler en groupe de différents sujets et assurez-vous qu’ils ont assez de temps pour le faire.

Jeux de rôles

Les jeux de rôles consistent à donner aux élèves un rôle et un petit scénario, de leur demander de se comporter de la manière dont se comporterait la personne qu’ils interprètent dans une telle situation. Par exemple, dans l’un de vos cours d’éducation civique ou de compétences de la vie courante, vous pourriez explorer comment résoudre les conflits qui éclatent dans la cour de récréation. Au lieu d’utiliser un incident s’étant réellement produit dans votre classe, vous pouvez inventer un scénario au cours duquel un incident similaire s’est produit. Le scénario peut se dérouler à la maison ou dans la communauté, mais bien que l’histoire soit détachée de la cour de récréation, les problèmes restent les mêmes.

Vous pourriez donner des rôles à vos élèves et leur donner le temps de réfléchir à la petite scène qu’ils vont jouer ou bien simplement leur demander de le faire sans préparation. Vous devrez essayer les deux méthodes pour voir quels sont leurs avantages respectifs. Vous pourriez demander à un seul groupe de jouer devant le reste de la classe, ou bien vous pourriez laisser toute la classe travailler à la fois, en petits groupes (aucun groupe n’aura de public). Vous pourriez répartir vos élèves en groupes et leur demander de choisir eux-mêmes leurs rôles avant de leur donner le temps d’explorer la manière de résoudre le conflit.

Si vous avez une classe à grand effectif ou une petite salle de classe, vous devrez peut-être autoriser certains groupes à travailler dehors. Ces élèves doivent être conscients de leurs responsabilités, être raisonnables et ne pas gêner les autres classes qui travaillent, mais bien entendu pendant l’activité vous circulerez et vous leur apporterez votre soutien. Vous devrez réfléchir au type de retour que les groupes vous donneront à propos de leurs expériences et de leurs impressions. Certains groupes seront plus prêts que d’autres à montrer leur interprétation. D’autres préféreront parler de ce qu’ils ont appris au cours du jeu de rôles.

Art dramatique

L’utilisation de l’art dramatique en classe est une bonne stratégie pour motiver la plupart des élèves. On peut l’utiliser de différentes manières car il donne la possibilité à la classe entière de participer au processus créatif de production d’une pièce. Tous les élèves ne seront pas nécessairement acteurs – certains peuvent remplir d’autres fonctions correspondant mieux à leurs talents et à leur personnalité. L’art dramatique ou le fait de raconter une histoire par l’interprétation d’un rôle ou la danse peuvent être des manières stimulantes d’encourager les élèves à réfléchir à des questions telles que les relations, les luttes de pouvoir historiques, les problèmes environnementaux locaux et les débats. L’art dramatique ressemble au jeu de rôles, mais il a un produit final. Il s’agit d’une production que l’on peut présenter au reste de la classe, à l’école ou aux parents et à la communauté locale.

Cela donnera aux élèves un but à atteindre et les motivera. Il est utile d’utiliser à la fois des pièces comportant un scénario et des pièces improvisées pour explorer les idées relatives à un problème. L’art dramatique est aussi une bonne manière d’évaluer ce que vos élèves savent à propos d’un sujet. Par exemple, une classe a créé une pièce à propos du fonctionnement du cerveau, en utilisant des téléphones factices pour montrer comment les messages vont du cerveau aux oreilles, aux yeux, au nez, aux mains, à la bouche et au dos.

Si vous décidez d’utiliser l’art dramatique dans votre classe, vous pourriez utiliser une pièce avec un scénario écrit ou bien vous pourriez rédiger les grandes lignes et laisser les élèves écrire le scénario détaillé. Ils pourraient également improviser leur pièce puis décider de ce qu’ils devraient dire pendant qu’ils s’entraînent à jouer les scènes.

Quand vous préparez une leçon qui utilise l’art dramatique, ou une série de leçons, étant donné qu’il faut du temps pour développer une pièce, voici ce dont il faut tenir compte :

  • Sachez bien pourquoi vous utilisez l’art dramatique pour aider vos élèves à apprendre.
  • Donnez des instructions et explications claires à propos de l’objectif de la pièce.
  • Ayez à l’esprit les grandes lignes d’un scénario pour pouvoir faire des suggestions si vos élèves ont besoin d’aide au cours de leur improvisation.
  • Prévoyez assez de temps pour les répétitions.
  • Soyez prêt à soutenir les élèves et à leur suggérer des idées s’ils ont des problèmes.
  • Utilisez les leçons de langue (langue locale ou français) pour la rédaction des pièces et les dialogues.
  • La pièce peut se rapporter à un sujet scientifique ou à des études sociales ou à des leçons d’éducation civique ou de compétences de la vie courante.
  • Donnez la possibilité aux élèves de jouer devant un public dans la mesure du possible car cela développera leur estime de soi et leur assurance, même pour ceux qui travaillent sur la pièce sans nécessairement interpréter de rôles.
  • Faites participer vos élèves autant que possible à toutes les phases du processus et de la prise de décisions.

Téléchargements

Vous pouvez télécharger ces fichiers pour les utiliser hors-ligne ou sur une autre machine.

Le contenu ci-dessous est fourni pour une utilisation hors ligne à votre convenance et ne fait pas l’objet d’un suivi. Si vous souhaitez sauvegarder vos progrès, veuillez utiliser la version en ligne.