1.1. Quels sont les gaz à effet de serre émis par l’alimentation ?

Les gaz à effet de serre absorbent le rayonnement infrarouge émis par la surface terrestre et piègent ainsi la chaleur dans l’atmosphère.

Quatre gaz à effet de serre (GES) sont émis par l’alimentation :

  • le CO2 ou dioxyde de carbone ;

  • le CH4 ou méthane ;

  • le N2O ou protoxyde d’azote ;

  • les HFC ou hydrofluorocarbures.

Chacun de ces gaz a une capacité d’absorption du rayonnement infrarouge différente. On parle du pouvoir de réchauffement du gaz.

Pour les comparer, et pour constituer une mesure homogène des impacts sur le climat, quel que soit le gaz émis, les données sont fournies en « équivalent CO2 » (abrégé en eqCO2 ), en ramenant le pouvoir de réchauffement de tous les gaz à celui du CO2, et en comptant ce pouvoir de réchauffement à une échéance de 100 ans.

Les émissions de dioxyde de carbone sont issues de la combustion de carburants liquides et gazeux par les exploitations agricoles et les transports, et de la production d’autres intrants (engrais, produits phytosanitaires, matériel et bâtiments). Un tracteur



Une bactérieLe méthane est produit par la décomposition de matière organique par des bactéries dans un milieu privé d’oxygène, en particulier dans l’appareil digestif des ruminants (processus appelé fermentation entérique) et les rizières, mais aussi par le stockage des déjections animales. Son pouvoir de réchauffement est 28 fois supérieur à celui du dioxyde de carbone (à 100 ans, mais 72 fois supérieur à l’échéance de 20 ans, traduisant en cela que le méthane a une durée de séjour dans l’atmosphère plus brève que celle du dioxyde de carbone (Forster et al. 2007)).

 Un sac d'engraisLe protoxyde d’azote est produit par la transformation de produits azotés épandus sur le sol (engrais, déjections animales), en particulier lorsque la teneur du sol en azote est excessive. Son pouvoir de réchauffement est 265 fois supérieur à celui du dioxyde de carbone (à 100 ans).


Les hydrofluorocarbures sont des gaz utilisés pour la réfrigération. Leur pouvoir de réchauffement est 138 fois supérieur à celui du dioxyde de carbone (à 100 ans). Un réfrigérateur